Sauve (lui aussi)

 

Déją depuis tout petit

Je suis mal dans ma peau

Je fais pipi au lit

J'refuse d'aller dans mon pot

A huit ans c'étais finaud

Maman m'a emmené

Chez les petits louveteaux

Qui m'ont vite adopté

 

Enfin j'ai rencontré

Des gens qui voulaient m'aimer

Dans la patrouille des chamois

Devant le grand feu de bois

On chantait ensemble ą pleine voix

 

Sur la route route tralali tralala

Nous chantons joyeuse troupe tralali lala

 

Mais un jour ą dix huit-ans

La mŹre louve m'a expliqué

Que j'étais un peu grand

Que je devais la quitter

J'ai vite rencontré des types

Qui m'ont enseigné

Qu'avec de l'herbe et une pipe

On pouvait s'envoler

 

Enfin j'avais rencontré

Des gens qui voulaient m'aimer

Sur la jetée prŹs du phare

On s'envoyait des pétard

Pour l'paradis c'était le départ

 Partons pour Katmandou

OĚ l'herbe est plus verte que dans ma vallée

 

Mais un soir par hasard

J'ai rencontré Dieu en face

Je sortais défoncé d'un bar

Jésus était sur la place

Il jouait de la guitare

Les yeux dans l'éternité

Entouré le veinard

De nanas bien balancées

 

Enfin j'ai rencontré

Des gens qui voulaient m'aimer

Du molard ą la cité

D'vant les badauds assemblés

On s'racontait la Vérité

 

Dans les bras du Seigneur

Dans les bras du Seigneur

Si tu veux gagner ton paradi